Définir une stratégie de protection incendie

protection incendie

Actuellement, la protection incendie est appliquée comme étant une méthode de prévention active ou passive contre les éventuels accidents délicats qui peuvent amener à une destruction totale ou partielle d’un site industriel, d’un bâtiment ou d’une certaine d’installation. Pour cela, il est primordial de déterminer une stratégie spécifique afin de pouvoir sauver des vies, de conserver l’entreprise proprement dite et de préserver l’environnement. Une fois la stratégie de protection incendie définie, la prévention des risques sera bien assurée, en menant des études approfondies sur les matières dangereuses. 

Protection incendie : C’est quoi ?

Généralement, la protection incendie signifie la nécessité de protéger les personnes et les biens dans les bâtiments ouverts au public. Les dispositifs pneumatiques sont des dispositifs centralisés qui montent et descendent du bâtiment et de haut en bas. Ils voyagent à travers des lieux de destinations, de formes et d’occupations diverses. Ainsi, en cas d’incendie, ils doivent participer à l’évacuation  et à la protection des occupants (ou à la protection des biens, comme les bibliothèques). Pour trouver plus de détails sur la sécurité incendie, veuillez consulter : safengy.fr

Quels sont les différents types de protection incendie ?

En réalité, il existe 2 différents types de protection incendie : active et passive.

La prévention active contre l’incendie est principalement thérapeutique, l’objectif premier étant d’évacuer et de secourir le personnel concerné, et d’éteindre l’incendie le plus tôt possible après sa découverte. Ainsi, en termes de sécurité incendie, ce type de protection concerne tous les systèmes permettant de détecter et d’éteindre les flammes dans des conditions optimales. Installez par exemple des détecteurs de fumée, des gicleurs et des extincteurs. En effet, un sprinkler est un dispositif d’extinction d’incendie conçu pour se déclencher lorsque la chaleur est trop élevée, dispersant ainsi de grandes quantités d’eau. Un diffuseur équipé d’un détecteur de chaleur pour pulvériser les flammes et les aider à s’éteindre, généralement fixé au plafond régulièrement pour être le plus efficace possible.

Par ailleurs, la protection passive contre l’incendie comprend la limitation de l’impact d’un incendie après son apparition. Le but de cet exercice et des installations des mises en place est donc de protéger le public ainsi que la propriété et l’intégrité du bâtiment. Il permet au personnel des services d’urgence d’entrer sur le site de la catastrophe pour éteindre les flammes et évacuer les gens, protéger la zone et combattre les flammes à travers une série de barrages afin de réduire les chances de progression. Notamment, la sécurité incendie passive vise à limiter la propagation des fumées nocives.

Protection incendie : Quelle stratégie adopter ?

Pour une protection incendie, une stratégie devrait être impérativement déterminée et à adopter afin d’assurer la maîtrise des risques éventuels. Pour cela, quelques démarches spécifiques sont à prendre en compte :

Les caractéristiques du feu : un incendie est une réaction chimique entre un certain combustible (solide, gaz, liquide) et un oxydant (le plus souvent O2), qui nécessite de l’énergie thermique. La prévention incendie consiste principalement à éviter que les éléments du triangle du feu (gaz, solide, liquide) ne apparaissent en même temps. Lutter contre l’incendie signifie éliminer un élément de ce triangle. Ainsi, l’analyse des risques est importante.

L’analyse des risques : l’employeur devrait procéder à une analyse des risques d’incendie en fonction de sa situation particulière. A cet effet, il prendra notamment en compte certains facteurs de risque : la possibilité de comburant, de combustible et de source d’inflammation en même temps, les équipements de travail, les matériaux utilisés, les procédés et leurs interactions possibles, la taille de l’entité ou de l’organisation, la nature de l’activité, le nombre maximum des employés et autres personnels pouvant être présents dans l’établissement, risques spécifiques liés à l’existence de certains groupes de personnes dans l’organisation, l’emplacement et la destination du lieu, etc. L’analyse des risques sera donc mise à jour régulièrement.

Les mesures de prévention : ils ont pour but de prévenir contre le feu, d’assurer la sécurité des travailleurs et de tout le personnel sur le lieu de travail, et évacuer rapidement si nécessaire, sans les mettre en danger, d’éteindre rapidement tout incendie pour éviter sa propagation, de réduire les effets néfastes du feu, et de favoriser l’intervention des services publics d’urgence.

La construction du bâtiment : l’employeur doit s’assurer que le bâtiment est conçu et bien construit de telle sorte qu’en cas d’incendie : la génération et la propagation du feu et de la fumée dans l’immeuble soient limitées ; la stabilité des éléments porteurs et de la stabilité de l’ensemble de la structure du bâtiment puisse être garanties, et la propagation du feu aux bâtiments adjacents soit gérée.

Comment renforcer la sécurité d’une maison ?
Dépannage de serrure en urgence dans le 74