Les alarmes s’invitent également chez les particuliers aujourd’hui. Effectivement, avec le taux de cambriolage qui ne cesse d’augmenter chaque année, il faudrait trouver le meilleur moyen de dissuader les voleurs. Avec l’évolution technologique, on peut de nos jours trouver des modèles de plus en plus performants qui peuvent se fondre dans le décor. Or, que ce soit des alarmes modernes ou classiques, le fonctionnement reste le même.

Les composants d’une alarme

On distingue deux grands types d’alarme : l’alarme filaire (c’est-à-dire qui utilise des câbles) et l’alarme sans fil. Mais que ce soit l’une ou l’autre, le système doit contenir au minimum les éléments suivants pour pouvoir fonctionner correctement :

  • La centrale alarme : qui est destiné à recevoir et à gérer les informations. Elle relie les différents périphériques
  • Les détecteurs : ils peuvent varier selon le modèle. On peut par exemple parler de capteur de mouvement, détecteur de fumées ou de détecteur d’incendie
  • Le clavier, le badge ou la télécommande pour accéder aux données
  • Et la sirène : qui va s’activer pour alerter les occupants et faire fuir les intrus

Le fonctionnement de base

Chaque système d’alarme anti-intrusion possède au moins des fonctions de base. Si l’appareil n’est pas défaillant, il doit être capable de détecter les anomalies et les cas d’effraction. Puis, le détecteur va enregistrer et transmettre le signal immédiatement à la centrale d’alarme. Ce peut être par liaison filaire ou sans fil, selon les caractéristiques du dispositif. La sirène va ensuite se déclencher. Pour les appareils qui fonctionnent à distance, la centrale va transmettre l’information via un transmetteur pour alerter les occupants sur mobile (Smartphone, tablette, etc.).

La meilleure solution pour sécuriser sa maison

Bien sûr, le choix du système d’alarme dépend de plusieurs éléments : le type de bâtiment, l’emplacement à sécuriser, la performance de l’appareil et lu budget. Choisissez donc en fonction de vos besoins :

  • une alarme filaire ou avec fil : elle est dotée d’un ou de plusieurs capteurs. C’est la solution idéale pour ceux qui sont en quête d’un dispositif performant à coût modéré. Cependant, l’installation est un peu plus complexe. Il faudrait être un petit bricoleur averti pour le réaliser
  • et les alarmes sans fil : la pose est très facile. L’avantage ? Elle ne nuit pas à l’esthétique de la maison et il n’y a pas de risque que les câbles s’entremêlent. Pour optimiser la sécurité de votre logement, vous pouvez ajouter d’autres capteurs…